Guillaume ROLLIN

grollin.JPG

Libre Arbitre à l'ère des Sciences Contemporaines

Ce mémoire a été rédigé sous la direction de Valeria Giardino qui est membre des Archives Henri-Poincaré de Nancy.

Contexte

La question du Libre Arbitre est un problème qui n’a de cesse d’alimenter les réflexions philosophiques depuis des millénaires. En ouverture de mon mémoire, on trouve une citation d’Epictète, elle est reportée sur cette page. De cette dernière nous voyons qu’il était déjà important pour ce penseur antique de déterminer ce qui dépend des êtres humains, de leur liberté, de ce qui n’en dépend pas. Par ailleurs, les principes inscrits dans cette citation servent de cadre à toute la philosophie Stoïcienne. Ce mémoire n’est, au final, qu’une réflexion dans la quête des meilleurs outils nous permettant de tracer cette distinction. La question qui servira de leitmotiv à notre réflexion sera la suivante : Les sciences contemporaines peuvent-elles nous aider à éclaircir le débat sur le Libre Arbitre ?


« Donc, rappelle-toi que si tu tiens pour libre ce qui est naturellement esclave et pour un bien propre ce qui t’est étranger, tu vivras contrarié, chagriné, tourmenté ; tu en voudras aux hommes comme aux dieux ; mais si tu ne juges tien que ce qui l’est vraiment – et tout le reste étranger –, jamais personne ne saura te contraindre ni te barrer la route ; tu ne t’en prendras à personne, n’accuseras personne, ne fe- ras jamais rien contre ton gré, personne ne pourra te faire de mal et tu n’auras pas d’ennemi puisqu’on ne t’obligera jamais à rien qui soit mauvais pour toi. »



Le «Manuel» d’Épictète

Mémoire de M2

Mon mémoire de master, concernant ce travail, est disponible ici.

Références

J'invite les lecteurs à se référer aux références évoquées dans le mémoire.